Quoi de beau chez Google ?

On le sait bien, Google est un moteur de recherche tout sauf statique, et heureusement ! Entre mises à jour, nouveaux outils et changement dans sa politique de référencement, les actualités sont toujours nombreuses chez le géant du web. Alors voici un petit tour d’horizon de ce qu’il faut savoir en ce moment.

 

google actu
Tout d’abord, le SEO est résolument mobile en cette fin d’année 2014. Et cela devrait s’accentuer en 2015. Récemment, il a été confirmé que les sites Flash seront pénalisés au niveau de leur positionnement. Pourquoi ? C’est très simple, les terminaux mobiles ne les lisent pas ou mal. Les sites en flash utilisent des technologies non supportables sur un smartphone. Or de plus en plus de recherches se font sur mobile, tous ces sites deviennent donc obsolètes. Google a ainsi confirmé qu’un message d’avertissement s’affichera lorsque le site n’est pas optimisé sur mobile. La conséquence est évidemment un taux de clic moins important et donc un désavantage quant au SEO. Il teste donc très clairement la mise en avant des sites optimisés pour mobile, logique au vu de l’évolution de l’utilisation du web et la part grandissante du mobile sur celle de l’ordinateur. Une majorité de site n’est pas encore en responsive, on peut donc penser que ce nouvel élément va être une incitation efficace pour qu’ils le deviennent !

Toujours dans cette idée, le moteur de recherche a lancé un nouvel outil appelé « compatibilité mobile » (disponible gratuitement dans le Webmaster Tools) pour aider à l’optimisation des sites pour les terminaux mobiles. En quoi consiste cette optimisation ? Il s’agit de rendre aussi lisible et simple d’utilisation un site malgré les particularités du mobile (taille de l’écran par exemple). Il s’agira donc d’un site où il n’est pas nécessaire de scroller à gauche ou à droite ou de zoomer sur l’écran pour lire le texte par exemple. Ainsi, il vous dira sous forme de tableaux et de graphiques, les éventuelles erreurs que vous avez commises lors de la conception du site telles que l’utilisation du Flash, la taille de l’écriture, si la distance est suffisante entre les liens et les boutons d’actions etc. Merci Google ! (que ferait-on sans toi!) D’autres infos sur sur l’ergonomie mobile ici.

Ensuite, concernant le SEO encore, Google a clairement annoncé que bloquer le CSS et le JavaScript du crawl de ses robots aura désormais pour conséquence une moins bonne indexation. Alors que jusqu’à présent les robots ne s’attachaient qu’au HTML et donc à la pertinence du contenu proposé aux internautes, ils ne se limitent désormais plus au texte et il faudra donc leur donner bien plus d’informations. Plus question donc de les cacher dans le fichier robot.txt (qui rappelons le permettent d’empêcher les robots d’indexation d’accéder à une partie du site web) comme cela se faisait beaucoup jusqu’alors. Si Google montre désormais de l’intérêt aux fichiers CSS et Javascript, c’est qu’il y a des raisons, au-delà du fait d’avoir accès au maximum d’éléments (ce qu’il aime assez tout de même). En effet, cela donne différentes indications comme par exemple la performance et la rapidité d’un site qui est prise en compte dans le SEO ou l’utilisation de techniques qu’il sanctionne (par exemple un style CSS qui masque un spam). Il y a donc des intérêts mais aussi un inconvénient principal (sinon ça serait trop simple) : la confidentialité. Il sera en effet plus difficile de masquer le code, or un webmaster n’a pas forcément envie de voir n’importe qui y accéder et surtout potentiellement le reproduire… Nous verrons quelle réponse Google donnera à cette problématique.

Passons enfin à l’outil « nogotofail » nouvel outil open source de Google qui permet de tester la sécurité des sites web et appli mobiles. Cet outil est en fait utilisé depuis longtemps par le moteur de recherche qui souhaite maintenant le partager avec le grand public, trop aimable ! Il arrive quelques mois après son annonce en faveur de l’utilisation du HTTPS (http + ssl, protocole qui permet de consulter des pages de façon sécurisée) par un meilleur positionnement des pages concernées. Nogotofail vient donc poursuivre l’idée et s’assurer que les protocoles ssl/tls soient correctement utilisés puisque en les comptants dans les critères de SEO, ils seront amenés à être plus largement utilisés. Cet outil permettra donc de détecter les éventuelles failles (qui ont été nombreuses) pour pouvoir les corriger plus rapidement.

Voila vous savez (presque) tout pour le moment sur notre ami Google. Attention ces informations sont amenées à évoluer rapidement !

Mise à jour du 19 novembre: Google a dévoilé son label « mobile friendly » dans les résultats de recherche ! Voir l’article ICI.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s